Regards Sur…

EVENEMENT ANNULE

Nabil Ayouch et Maryam Touzani

Du mardi 8 au jeudi 10 décembre 2020 à l'Espace Miramar et la médiathèque Noailles

Cannes Cinéma et Cannes Université s’associent pour organiser « Regards sur...» : trois jours de rencontres et projections avec les scénaristes et réalisateurs Nabil Ayouch et Maryam Touzani.

Réalisateur franco-marocain né à Paris, Nabil Ayouch fréquente dans son enfance la MJC du Forum des Cholettes, à Sarcelles. Il se découvre un goût pour l’expression artistique et suivra des cours de théâtre et de mise en scène. Au début des années 90, il se forme sur des films publicitaires et réalise divers courts métrages dont Les Pierres bleues du désert qui voit débuter un jeune acteur de 15 ans, Jamel Debbouze. Son premier long, Mektoub est un immense succès au Maroc. En 2000, il signe Ali Zaoua, prince de la rue, couronné de prix en festivals. Whatever Lola Wants, Les Chevaux de Dieu, ou le documentaire My Land... le cinéma de Nabil Ayouch est en prise directe avec les réalités du Maroc contemporain. Ce qui irrite parfois les autorités, comme avec Much Loved, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs en 2015 mais interdit de projection dans son pays. Il a écrit avec son épouse Maryam Touzani et réalisé Razzia, sorti en 2017, qui raconte la trajectoire de cinq personnages en révolte à Casablanca, entre les années 80 et les années 2000.

Maryam Touzani est née à Tanger. Elle entre en cinéma tout d’abord en tant que journaliste à L’International Film Guide avant de s’orienter vers le scénario et la réalisation. Son premier court métrage, Quand ils dorment, évoque la place donnée à la femme lors du deuil. Elle réalise ensuite Sous ma vieille peau, un documentaire sur de vieilles prostituées marocaines qui engendrera Much Loved, film de fiction sur le même sujet, réalisé par son mari, le réalisateur Nabil Ayouch. Avec lui, elle écrit l’ambitieux film choral Razzia, dans lequel elle joue également l’un des rôles principaux. En 2015, elle achève son deuxième court métrage, Aya va à la plage dans lequel une petite fille de 10 ans est exploitée comme domestique dans la Medina de Casablanca. Elle signe ensuite son premier long, Adam, sélectionné à Cannes en 2019 dans la section Un Certain Regard et récompensé notamment aux festivals d’Angoulême et de Namur.

Programme :